La Lithothérapie

 

 

Recevez un "bain d'énergie" minéral lors de votre soin.

Les pierres permettent d'harmoniser les chakras,

de soulager nos blessures émotionnelles,

de travailler sur nos blocages physiques...

 

Lors de cette séance, trouvez les pierres qui vous correspondent

Faites-en des compagnes de votre vie.

 

 

Historique :

La lithothérapie (du grec lithos : pierre et therapia : traitement) permet d'apporter des soins avec des pierres naturelles.

Chaque civilisation a su reconnaître les vertus harmonisatrices des pierres précieuses et semi-précieuses. Théophraste fut l'auteur du traité sur les pierres, écrit en grec vers 300 avant JC. Au Moyen Age, Hildegarde de Bingen (1098-1179), religieuse bénédictine et femme de science, auteur de plusieurs traités médicaux, décrit dans 26 chapitres de son ouvrage "Physica" les vertus de plusieurs pierres. Elle fut un personnage clé du Moyen Age et ses écrits, aussi bien sur les plantes que sur les pierres, font toujours référence de nos jours. Elle écrivit : "Dans la création toute entière, dans les arbres, les herbes, les plantes et même dans les pierres précieuses, se cachent de puissantes forces de guérison".


Technique de soin :

La lithothérapie ou cristallothérapie est une médecine non conventionnelle qui fait usage des minéraux sous divers forme pour ré-harmoniser les énergies subtiles du corps humains en les utilisant comme des filtres ou en utilisant leurs propriétés vibratoires.

La technique d'harmonisation par les cristaux repose sur 4 critères principaux :

 

- la composition chimique du minéral utilisé,

- la couleur de la pierre dont sa fréquence vibratoire dépend,

- le système cristallin auquel la pierre appartient : il détermine la propagation des ses énergies par le biais des ondes de forme,

- Les énergies de chaque patient selon l'état de leur système énergétique.

 

Pour nombre de religieux orientaux, hindouistes, bouddhiste, taoïstes, par exemple, les chakras sont les portes de notre âme, de notre esprit et de notre corps, sur le monde. Ils ont aussi les portes d’entrée du monde, en nous. C'est par ces portes que circulerait l'énergie. Cette représentation a également, aujourd’hui, la faveur de nombre de personnes soucieuses de l’harmonie du corps et de l’esprit et des plus grands théoriciens du massage, dans le monde entier.


Cette représentation postule que les flux énergétiques et vitaux qui nous animent passent par des points symboliques, stratégiques, appelés les chakras :


- à l’intérieur même de notre corps,

entre notre corps physique et notre esprit,

- entre l’intérieur et l’extérieur, de nous-mêmes.

 

Ces centres d’énergie sont mal connus (mal admis ou mal reconnus), en occident. Pourtant, les chinois, les japonais, les indiens et même les incas leur prêtaient de grandes vertus, plusieurs millénaires, avant nous.


Pour ces civilisations anciennes les chakras sont reliés à un ou plusieurs organes. Ils canalisent les énergies à travers l’organisme vers l’axe central formé par la colonne vertébrale, du sommet du crâne jusqu’au périnée.


Dans la théorie des chakras, chaque être humain serait partie intégrante d’un tout. Sa structure matérielle et ses vibrations seraient à l’unisson de l'univers tout entier.


L’être humain au fil de sa vie, de par ses douleurs et ses peurs, peut se replier sur lui-même, et fermer ses chakras. Il se coupe ainsi de la relation avec les différents plans de la Vie. En faisant sauter les verrous qui occasionnent les blocages, l’homme recouvre une bonne santé, connaît des joies profondes dans son environnement social. Et il participe, à la construction de rapports personnels et sociaux plus riches, plus authentiques, plus justes.



 

Les informations données, les pratiques décrites ou une éventuelle séances en énergétique traditionnelle chinoise, ne doivent en aucun cas avoir pour effet de retarder ou annuler une consultation auprès d'un masseur-kinésithérapeute ou-bien auprès d'un médecin généraliste ou spécialiste qui seul peut établir un diagnostic, déterminer un traitement, prescrire la prise de médicaments ou encore décider de l'arrêt d'un traitement. Les séances visent à un bien-être global ( corps et esprit ).