Affronter un deuil

 

 

Lectures douces 

 

Poème sur la mort, prière amérindienne,

(la spiritualité peut être un réconfort dans ces moments douloureux)

 

 

Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !

Laissez-moi partir

Car j'ai tellement de choses à faire et à voir !

Ne pleurez pas en pensant à moi !

Soyez reconnaissants pour les belles années

Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !

Vous ne pouvez que deviner

Le bonheur que vous m'avez apporté !

Je vous remercie pour l'amour que chacun m'a démontré !

 

Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.

Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.

La confiance vous apportera réconfort et consolation.

Nous ne serons séparés que pour quelques temps !

 

Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !

Je ne suis pas loin et et la vie continue !

Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !

Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là,

Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement

La douceur de l'amour que j'apporterai !

 

Quand il sera temps pour vous de partir,

Je serai là pour vous accueillir,

Absent de mon corps, présent avec Dieu !

N'allez pas sur ma tombe pour pleurer !

 

Je ne suis pas là, je ne dors pas !

Je suis les mille vents qui soufflent,

Je suis le scintillement des cristaux de neige,

Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,

Je suis la douce pluie d'automne,

Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,

Je suis l'étoile qui brille dans la nuit !

 

N'allez pas sur ma tombe pour pleurer

Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.

Un film d'animation

 

Ce film d'animation, au travers du chagrin d'une petite fille qui perd sa maman dans un accident de voiture, nous montre que nos proches, qui s'éteignent, seront toujours là, à nos côtés, pour nous accompagner dans notre vie.

Un autre petit film d'animation

 

Après la perte de son bébé avant terme, sa rencontre avec un oiseau dessiné va ouvrir à une jeune artiste inconsolable la voie de l’apaisement.

Ce film d’animation intitulé Farewell (Adieu) a été réalisé par les élèves de l’ESMA. Le deuil et la libération émotionnelle y sont décrits et symbolisés avec beaucoup d’humanité.

 

La tristesse est une émotion utile et normale.

Il faut l'accepter, ne pas la refouler.

 

En effet, elle nous permet notamment :

  • d’attirer l’attention  d’autrui et d’indiquer notre besoin de réconfort et de soutien
  • de nous alerter sur nos besoins présents
  • de nous protéger de l’agressivité qui peut sortir si l'émotion de tristesse est refoulée

Lorsqu’elle dure, est trop intense et se transforme en dépression, il est nécessaire de s’engager dans un processus de régulation.

 

Christophe André et François Lelord nous donnent 5 conseils pour y parvenir :

- accepter d'être triste au lieu de refouler la tristesse,

- exprimer la tristesse au lieu de faire bonne figure à tout prix,

- continuer à agir au lieu de rester immobile, paralysé par le chagrin,

- rechercher des évènements agréables, se souvenir des bons moments, au lieu de sombrer dans la tristesse,

- penser à demander de l'aide, à parler et être écouté par un entourage bienveillant, à partager, au lieu de se replier sur soi, de rester seul avec son chagrin,

 

« Je suis triste » « je ressens de la tristesse » sont des phrases de base pour accepter et verbaliser cette émotion. La pleine conscience de l’émotion aide à la traverser et à en diminuer l’intensité. L’écriture peut aussi servir à se libérer.

Quoi qu’il en soit, et si ce n’est déjà fait, octroyez-vous le « droit à l’émotion » qui a pu vous être enlevé au cours de votre éducation (suivant les conseils entendu dans notre enfance : "ne pleure pas ! sois courageux"...) ou dans un autre cadre.

La tristesse peut s’associer à de la colère, du dégoût, de la culpabilité, etc. Cette distinction des émotions ressenties aide à avancer en acceptant/verbalisant, en partageant et en acceptant de l'aide.

 

Etre triste coupe nos envies de bouger. Pourtant, la « remise en action » est importante pour traverser la tristesse. Elle diminue le flux des pensées irrationnelles en nous ancrant dans le moment présent. Le simple fait de marcher en pleine nature a des vertus curatives pour l’âme.

 

Parmi les actes à poser rapidement, notons l’élan vers autrui auprès de qui nous pourrons être écoutés et aidés. Afin de trouver l’impulsion d’agir, essayons de faire un premier pas, une première action, sans réfléchir.

 

Notez qu’un changement d’environnement peut s’avérer profitable pour permettre à la vie de reprendre son cours.

 

Qu’est-ce que vous aimez faire ?  si vous avez une passion ou appréciez fréquenter des endroits particuliers, rapprochez-vous de ces expériences, revivez-les. Même si la tristesse ne disparaitra pas, elle s’atténuera et les émotions agréables émergeront.

 

Si votre état perdure, que vous ne parvenez pas à agir, que votre moral se dégrade, ne restez pas seul, cherchez de l'aide, de nombreuses associations existent qui pourront vous aider ou-bien consultez votre médecin ou votre thérapeute et cherchez du soutien dans votre entourage.

Lithothérapie, les pierres du deuil

 

 

Le Jais : Le Jais est un charbon de bois fossilisé. Le Jais est donc léger et de faible dureté, il est également très absorbant.

Cette pierre fait partie des pierres de protection et était déjà utilisé en ce sens par les Celtes et les peuples du bassin méditerranéen, qui le portaient en amulette. C'est aussi une pierre du deuil qui permet de se libérer des constructions psychologiques négatives.

 

Le quartz rose : Le Quartz rose appartient à la grande famille des Quartz. Le Quartz rose est une des pierres les plus connues et les plus utilisées. C'est la pierre type du chakra du cœur, pierre de douceur, de tendresse d'amour de soi, pierre de l'enfant intérieur, de la consolation, pour rééquilibrer l'affectif, pour soulager la blessure du deuil.

 

Le larimar : le Larimar, a une action apaisante sur les tensions mentales et émotionnelles qui ont un effet perturbateur sur le corps. Par son effet stabilisant sur le plan physique, il est utile dans toute situation qui crée une révolte intérieure et provoque l’irritabilité et la colère, que celle-ci soit exprimée ou contenue.

Le Larimar est idéal pour libérer les problèmes de gorge liés à ces non-dits et autres blocages émotionnels.

Il peut être utilisé sur toute zone de tension du corps créée par un conflit, un deuil, et en particulier sur le plexus solaire qui est le siège des émotions.

Son association avec le Quartz rose est excellente pour guérir les blessures de l’enfance et retrouver l'apaisement. 

 

Citrine, Lapis-lazuli, Topaze impériale : ces pierres aideront à affronter la dépression qu'un deuil peut entraîner.

 

 

 

 

Si vous avez besoin de soutien, d'accompagnement pendant cette période de deuil, n'hésitez pas à prendre un rendez-vous au 0767 144 133 ou sur ce site.